(866) 690-7239
Eating Disorders Anorexia Bulimia Compulsive Overeating at Something Fishy Website
Learn About:
Eating Disorders
Anorexia
Bulimia
Overeating
Binge Eating
something-fishy sitemap  


privacy policy
legal stuff
site updates
sitemap
CONTACT

IN ENGLISH :: EN ESPAÑOL :: EN FRANÇAIS

Mental Health :: Voices :: Perception
Mind & Body :: Symptoms :: Questionnaire
Misconceptions :: Diabetes :: Phobias
Genetics and Biology :: WWW.Warning
 
La Santé Mentale Associée Conditionne et Penchants

Ci dessous vous trouverez quelques troubles psychologiques et dépendances que l'on peut parfois trouver chez les victimes de désordres alimentiares

Il n'est pas rare de trouver chez des personnes souffrant de troubles alimentaires d'autres troubles psychologiques qui co-existent avec leur Anorexie / Boulimie et/ou hyperphagie compulsive. Dans ceratins cas, leur trouble alimentaire est le symptôme secondaire d'un trouble psychologique sous-jacent (comme les personnes qui souffrent à la fois de troubles de personalités multiples), dans d'autre cas, c'est le trouble psychologique qui sera secondaire au trouble alimentaire (comme les personnes qui souffrent aussi de dépession). Chez certaines personnes les troubles alimentaires et d'autes troubles psychologique peuvent complètement co-exister en même temps �ou alors ils peuvet avoir des désordres alimenataires et peu ou pas de signes d'un autre trouble psychologique (note: plus longtemps la personne souffre, plus les chances qu'elle soit confrontée à la Dépression ou à l'Anxiété augmentent). Il est important pour le processus de guérison que tous ces problèmes soient abordés et qu'on pose un diagnostic.

Certaines des maladies psychologiques peuvent rencontrées chez certaines personnes souffrant d' Anorexie, de Boulimie et/ou d'hyperphagie complusive sont: trouble obsessionel-compulsif, dépression, stress post-traumatique, trouble maniaco-dépressif de type I et II, personalité borderline, troubles de la panique et de l'anxiété, trouble dissociatif et trouble de la personalité multiple.

En outre, certaines personnes souffrant de troubles alimentaires peuvent aussi montrer d'autres comportements de dépendance ou d'auto-destruction. Le trouble alimentaire est une réaction à une faible estime de soi et un moyen négatif de faire face à la vie tout comme le sont d'autres types de dépendances. Celles-ci incluent l'alcoolisme, les drogues (illégales, préscrites ou en vente libre), les blessures auto-infligées, les coupures et les auto-mutilations.

Le fait de se blesser soi-même, connu sous les formes de blessures auto-infligées, de coupures et d' auto-mutilations (ou violence auto-infligée / VAI) et un mécanisme parfois présent chez des personnes souffrant de troubles alimentaires. Ceratines peuvent penser qu 'il est plus facile de s'occuper de la douleur physique réelle que de la douleur émotionelle. D'autres peuvent se sentir engourdies et le recours à la douleur physique leur donne l'impression de vivre. Elles peuvent même ressentir qu'elles méritent d'être blessées. La violence auto-infligée peut être utilisée pour bloquer la douleur émotionnelle ou pour que la personne se sente "forte". C'est un moyen de faire face au stress, à la colère, à la honte, à la culpabilité, à la tristesse et comme une échappatoire pour les émotions qui se sont accumulées à l'intérieur. La violence auto-infligée peut être légère ou plus importante, mais elle ne doit jamais être interprétée comme une tentative de suicide consciente (malgré le fait que quelques victimes en meurent, ceci reste rare). La violence auto-infligée comprend les fait de se couper, de se brûler, de se frapper, de se cogner avec un objet, de se tirer les yeux, de se morder et de se taper la tête, et des methodes mois courantes mais qui ont des effets à long terme ou irréversibles comme le bris d'os et les amputations.

Souffrir d'un trouble alimentaire seul ou accompagné par toute autre maladie psychologique ou dépendance laisse toute victime à la recherche de nouveaux et meilleurs moyns de faire face. Vérifiez dans la section faire face pour quelques suggestions et dans demande d'aide.

Il y a des éléments qui portent à croire que les troubles alimentaire co-existent parfois avec des troubles de l'attention (ADD), ou des troubles de l'attention avec hyperactivité (ADHD). Des études ont démontré que des femmes souffrant de ADD non diagnostiqué ont plus de possibilités de développer un trouble alimentaire. Certains symptômes neurologiques de l'ADD /ADHD peuvent être: se rattacher à la pensée négative et/ou la colère, l'impulsivité aussi bien verbale (interrompre les autres) que d'action (agir avant de penser). Il peut aussi y avoir une négativité émotionelle inexpliquée, une dépression, et même des tentatives de suicide. Pour avoir un diagnostic correct il faut remplir toute une liste de critères, ainsi si vous pensez avoir un de ces troubles, consultez une des adresses mentionnées à la fin de cet article. L'Association Nationale Américaine de ADD déclare que "si non soumis à traitement, le personnes souffrant de ADHD peuvent déveloper une garnde variété de problèmes secondaires tout au long de leur vie, entre autre la dépression, l'anxieté, l'abus de substances, l'echec scolaire, des problèmes d'orientation professionelle, des mésentantes dans le couple et le désarroi émotionnel". Les mêmes troubles psychologiques qui surviennent avec avec un trouble alimentaire peuvent co-exister avec un ADD/ADHD : dépression, Trouble Maniaco-dépressif, Stress post-traumatique, troubles obsessionels-compulsifs.

J'I reçu du courrier de nombreux hommes qui vivent avec un trouble alimentaire et un ADHD en même temps, et tout laisse à croire qu'il ait beaucoup plus d'hommes et de femmes qui sont dans le même cas.

Les autre troubles psychologiques et dépendances qui peuvent co-exister avec un trouble alimentaire ou qui peuvent être la cause d'une alimentation troublée sont cités ci dessous comme liens pour de plus amples informations. De gâce, avant de sauter à une conlusion pour vous ou pour un proche, recherchez l'information. Les troubles alimentaires ne co-existent pas toujours avec un autre trouble psycholoqique ou une dépendance, mais il n'est pas rare que ce soit le cas. Souvenez-vous que nombre de ces troubles partagent des symptômes similaires. Un diagnostic exact fait par un médecin st très important pour la réussite d'un traitement et la guérison.

Depression


Obsessive Compulsive Disorder
Bipolar and Bipolar II Disorder (Manic-Depression)
Borderline Personality Disorder
Post Traumatic Stress Disorder
Survivors of Abuse
Dissociative Identity Disorder / Multiple Personality Disorder
ADHD/ADD
Anxiety and Panic
Narcissism
Alcoholism
Drug Addiction
Family and Parenting
Self-Injury / Cutting
Other Mental Health Sites

[Merci à Sabrina de la traduction]


:: IN ENGLISH :: EN ESPAÑOL :: EN FRANÇAIS ::

:: Mental Health :: Voices :: Perception ::
Mind & Body :: Symptoms :: Questionnaire ::
Misconceptions :: Diabetes :: Phobias ::
Genetics and Biology :: WWW.Warning ::

back to top Back Home
Copyright ©1998-2017 The Something Fishy Website on Eating Disorders: All rights reserved.
Terms & Conditions, Privacy Policy